Immobilier : Ce qu’il faut savoir sur la capacité d’emprunt !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’achat d’un bien immobilier est un investissement financier d’envergure. Il va de soi recourir à un emprunt immobilier si vous voulez passer par cette étape. Seulement, emprunt rime avec capacité d’emprunt. Qu’est-ce que c’est ? Comment le déterminer ? Ce sont d’autant d’informations à connaître avant de franchir le pas de la porte de votre banque.

Capacité d’emprunt : kesako ?

A découvrir également : C’est quoi un prêt-relais ?

La capacité d’emprunt, comme son nom l’indique, représente la marge d’endettement d’une personne. Dans le cadre de l’immobilier, il s’agit de la somme que vous êtes en mesure d’emprunter pour acheter un bien immobilier. Cela sans mettre en danger votre santé financière.

Notons que la capacité d’emprunt est un des composants principaux de votre capacité d’achat. Ce dernier étant la somme totale que vous pouvez investir dans l’achat de votre maison. D’une manière générale, la capacité d’achat est composée de la capacité d’emprunt, l’apport personnel, les aides et allocations.

A lire aussi : Que considérer avant de demander un prêt immobilier ?

Pourquoi calculer la capacité d’emprunt ?

Calculer sa capacité d’emprunt est une démarche incontournable quand vous achetez un bien immobilier. Après tout, vos moyens et vos désirs ne vont pas toujours de pair. En optant pour un crédit immobilier, vous allez pouvoir augmenter votre capacité de financement.

Seulement, la banque et les établissements de crédit ne vont pas vous emprunter la somme que vous désirez. C’est en fonction de vos moyens et de votre situation que la somme sera fixée. Raison pour laquelle il est obligatoire de déterminer combien vous pouvez emprunter et si vous êtes solvable avant de chercher un bien à acheter.

Comment l’évaluer ?

La manière la plus simple d’évaluer votre capacité d’emprunt est de passer par un simulateur. Il s’agit d’un outil particulièrement simple et accessible pour vous permettre de connaître cette capacité et cela en seulement quelques clics. L’autre option serait de solliciter l’aide d’un courtier ou d’une banque.

Partager.