Comment retirer les joints d’un carrelage ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si vous envisagez d’enlever les joints pour donner à vos carreaux en céramique ou en porcelaine un aspect plus frais et bien plus propre, afin de vous éviter d’installer un nouveau carrelage, vous aurez besoin des astuces suivantes.

Lire également : Comment peindre des murs ou des plafonds en stuc ?

Par où commencer ?

Quelle que soit la méthode que vous choisissez pour améliorer l’aspect de votre revêtement de sol ou d’autres surfaces en céramique, sachez que la préparation est une étape importante du processus. Pour ce projet, veillez à bien couvrir le sol avant tout.

Dans le salle de bains, vous devrez également protéger la baignoire. Les morceaux détachés peuvent, en effet, être tranchants et risquent de créer des  rayures.

A découvrir également : Comment mettre en valeur la chambre à coucher pour vous aider à vendre votre maison ?

Il vaut mieux prendre des précautions. De ce fait :

  • Recouvrez le sol.
  • Couvrez la baignoire ou tout ce qui est plus bas que la zone sur laquelle vous travaillez.
  • Éliminez régulièrement les fragments de joints.

La méthode à l’ancienne

La première option pour enlever les joints est sans doute les mains. Toutefois, toutes seules, elles ne peuvent pas tout retirer.

Les outils dont vous aurez besoin pour ce travail sont les suivants :

  • Un masque anti-poussière.
  • Des lunettes pour la protection des yeux.
  • Une scie à joint.
  • Un racleur à coulis.
  • Du ruban de masquage.
  • Une perceuse rotative et des mèches en carbure.
  • Un grattoir avec mèche.

L’utilisation de ce dernier élément cité peut rendre le travail un peu plus facile, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit toujours d’un travail fastidieux. Cela prend, non seulement, beaucoup de temps, mais aussi beaucoup d’huile de coude.

Le grattoir à mèche peut être acheté dans une quincaillerie ou encore dans un magasin spécialisé dans les fournitures pour l’habitat. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne coûte pas cher, mais son utilisation nécessite beaucoup de précautions.

Il est important de souligner qu’il ne faut pas commencer à vous précipiter si jamais vous êtes fatigué. En fait, si vous ne faites pas attention, vous risquez de rayer la surface vitrée du carreau.

Lorsque vous utilisez votre grattoir, appliquez une pression ferme mais douce en le faisant passer sur le joint. En répétant cette action, ce dernier s’effritera progressivement et pourra facilement être retiré.

La méthode du ciseau

Si l’outil au carbure ne fonctionne pas sur les joints, vous devrez peut-être revenir à l’ancienne méthode, celle du ciseau. En effet, le ciselage de joints entre les carreaux peut aussi être réalisé à l’aide d’un tournevis plat ou d’une paire de ciseaux ainsi que d’un marteau. Il suffit de tapoter soigneusement sur l’outil que vous aurez choisi tout en vous éloignant des projections possibles. Si vous travaillez de manière agressive sur les joints, vous augmentez les risques d’ébrécher les côtés des carreaux. Il vous faut de la délicatesse dans l’accomplissement de cette tâche.

L’option de la meuleuse électrique

L’utilisation de cet outil est une autre option mais sachez qu’un tel matériel électrique pourrait augmenter les risques d’endommager les carreaux, notamment, si vous ne savez pas vous en servir.

Les éléments dont vous aurez besoin sont les suivants :

  • Des chiffons et des éponges.
  • Une meuleuse sans fil avec mèche pour l’élimination des joints.
  • Un masque anti-poussière.
  • Des gants.
  • Du vinaigre blanc chaud.
  • Des lunettes de sécurité.
  • Bâche.

Le port de gants, de lunettes de protection et de masque anti-poussière est obligatoire pendant toute la durée du travail. En plus de couvrir les sols, assurez-vous de bien protéger tout ce que vous ne voulez pas salir lorsque vous aurez terminé.

Fermez également toutes les portes et fenêtres de la pièce ainsi que les bouches d’aération qui peuvent laisser passer la poussière. Cela risquerait de vous donner des raisons de faire du nettoyage supplémentaire.

Après avoir préparé la pièce avec des bâches et mis votre équipement de sécurité, montez votre broyeur électrique équipé d’un dispositif d’élimination du joint. Vous devez lire attentivement les instructions fournies avec votre broyeur afin de connaître les réglages recommandés. Commencez à retirer le joint en tirant la mèche vers vous. Continuez ce processus jusqu’à ce qu’il soit enlevé, mais évitez de racler à plus de trois millimètres de joint sous la surface du carreau.

L’étape de nettoyage

Quelle que soit la méthode utilisée, veillez à bien nettoyer lorsque vous avez terminé. Un aspirateur serait bien entendu efficace pour ramasser les débris. Après avoir passé l’aspirateur, lavez les carreaux avec du vinaigre blanc chaud et rincez bien toutes les surfaces de travail. Une fois que la zone est sèche et que vous avez fini de jubiler pour votre réalisation, vous êtes prêt à appliquer un nouveau joint. A vos outils !

Partager.
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!