Investissement locatif : zoom sur le viager

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’un des meilleurs moyens de tirer profit d’un investissement immobilier est de mettre votre bien en location. C’est une pratique très prisée de nos jours en raison des multiples avantages qu’elle offre aux propriétaires. Pour réussir votre investissement immobilier locatif, il existe plusieurs méthodes, comme l’achat en viager. Ce mode d’acquisition, peu connu et répandu en France, repose en grande partie sur un facteur aléatoire.

Comment fonctionne un investissement en viager ?

Le viager consiste à céder un bien immobilier à un tiers en contrepartie d’une rente viagère. Le montant de cette rente peut s’accompagner d’un bouquet, qui est un montant versé comptant lors de la signature de l’acte de vente. Vous trouverez, en cliquant ici, plus d’informations sur le crédit immobilier et sur l’investissement locatif en particulier. Il existe principalement deux types de vente en viager : le viager libre et le viager occupé. Au cours de la vente en viager libre, l’acquéreur entre en possession du bien au moment de la signature de l’acte de vente. Il n’a de ce fait pas besoin d’attendre le décès du vendeur du bien immobilier.

A voir aussi : Nantes : 2 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier neuf

Lors de la vente en viager occupé, par contre, le vendeur livre son bien à l’acquéreur, mais maintient toujours son droit d’habitation et d’usage. Le vendeur pourra continuer à occuper son bien immobilier jusqu’à son décès. La vente en viager repose par ailleurs sur un principe particulier : celui de l’aléa. Le montant du bien immobilier dépend de la date du décès du vendeur. Au moment de la signature de l’acte de vente, aucune des deux parties n’a une idée fixe du montant à payer pour la transaction du bien immobilier.

informations crédit immobilier viager locatif

A voir aussi : Comment se constituer un patrimoine immobilier ?

Les avantages du viager pour l’investissement locatif

Le viager est un excellent moyen pour devenir le propriétaire d’un bien immobilier même lorsque l’on n’a pas initialement l’argent nécessaire pour le faire. Il présente divers avantages autant pour l’acquéreur que pour le vendeur. Grâce au viager, l’acquéreur a la possibilité d’échelonner son paiement en se servant de la rente viagère. Son fonctionnement est identique à celui d’un crédit, excepté le fait que l’acquéreur est redevable vis-à-vis du vendeur du bien immobilier.

De plus, en raison de l’aléa auquel est soumise la rente viagère, il est possible d’acquérir un bien immobilier à un montant inférieur à sa vraie valeur. En ce qui concerne le vendeur du bien immobilier en viager, il bénéficie d’une rente à vie dès lors que l’acte de vente est signé. Même si le vendeur continue à occuper le bien immobilier, il est également exonéré de la taxe foncière. Il n’aura alors qu’à s’acquitter de la taxe d’habitation.

Conseils pour choisir le bon bien où investir en viager

Pour bénéficier pleinement des avantages d’un investissement en viager, il est nécessaire de faire le bon choix du bien. Il faut tout d’abord arbitrer la rentabilité de l’investissement selon les critères tels que la valeur du bien immobilier concerné, l’âge du vendeur ainsi que le paiement ou non d’un bouquet. Le style du viager, occupé ou libre, est aussi un facteur dont il faut tenir compte. Pensez par ailleurs à calculer le montant des différents loyers que le vendeur paie ainsi que le montant du bouquet. Cela permettra de calculer la valeur restante afin d’estimer la mensualité des rentes.

Partager.