Que faut-il savoir sur les prêts immobiliers ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le coût réel d’un prêt immobilier dépend de nombreux facteurs, dont certains sont hors de votre contrôle. Lorsque vous obtenez un prêt immobilier, vous savez que vous allez devoir payer le principal et les intérêts, seulement, il y a certains éléments à prendre en compte.

L’apport personnel

En ce qui concerne le coût global du prêt immobilier, le facteur le plus important sur lequel vous avez le plus de contrôle est le montant de votre apport. Et pour de nombreux candidats à l’achat d’un logement, c’est la partie la plus difficile.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un courtier en assurance décennale

Pour économiser, vous devez décider si vous allez épargner un montant précis, quel que soit le temps nécessaire, ou si vous allez le faire pendant une certaine période, puis poursuivre la procédure quel que soit le montant épargné.

Plus l’apport personnel est important, moins vous devrez emprunter à la banque. Et comme les intérêts sont calculés sur le montant de ce prêt, vous finirez par payer moins cher sur la durée. 

A lire aussi : Que devez-vous faire avant de construire la maison de vos rêves ?

Le taux d’intérêt

L’impact le plus évident sur vos mensualités est le montant des intérêts. Il varie bien entendu en fonction de ce dernier. Le taux d’intérêt dépend de son caractère fixe ou variable. Les différents taux annoncés peuvent prêter à confusion et rendre tentant d’opter pour le plus bas. Dans ce cas, vous renoncez à la flexibilité et aux caractéristiques d’un prêt hypothécaire à taux plus élevé.

Par ailleurs, la combinaison d’un taux d’intérêt bas et d’un apport assez important peut faire une réelle différence. Et un acompte minimal et un taux d’intérêt élevé pourraient finir par vous coûter des milliers et des milliers d’euros.  

Assurez-vous de lire les petits caractères et de consulter un courtier en prêt immobilier pour ne pas vous tromper.

Les coûts

Il existe également des coûts liés à un prêt immobilier qui ne sont pas exactement cachés, mais qui ne sont généralement pas pris en compte dans les calculs effectués par la plupart des emprunteurs lorsqu’ils envisagent d’acheter une maison. Heureusement, ils sont inclus dans les frais de notaire. Les droits de mutation représentent la plus grosse somme que vous aurez à payer parmi ces frais (5,80% du prix de vente).

Même si les honoraires peuvent varier légèrement d’un notaire à l’autre, soyez attentifs à ce qu’ils proposent. Acheter une maison coûte cher, mais ce n’est pas une raison de choisir le plus offrant. Le processus de règlement peut être un casse-tête s’il n’est pas bien fait, et vous voulez qu’un professionnel expérimenté fasse le travail. Si vous le pouvez, demandez à une personne de confiance de vous en recommander un. 

Vous pourriez avoir une réduction d’impôt si vous achetez un logement neuf et que vous le mettez en location, mais vous devez vérifier pour savoir si vous remplissez les conditions requises. 

La maintenance

Si vous avez loué une maison avant de l’acheter, il peut être tentant de comparer le montant de votre loyer à vos mensualités. Vous serez induit en erreur car le fait d’être propriétaire d’un logement implique de nombreux frais accessoires qui ne sont pas inclus dans ces mensualités, et de nombreux propriétaires incluront ces frais dans le montant de votre loyer.

Parmi ces frais accessoires, on trouve des éléments tels que le chauffage et la climatisation de votre maison, en fonction du climat de votre région, ainsi que les frais d’entretien, qui, là encore, varient en fonction de l’endroit où vous vivez.

Les experts insistent sur l’importance d’économiser, chaque année, de l’argent spécifiquement réservé aux réparations de la maison et aux dépenses imprévues. Ce pourcentage représente 1 à 5% de la valeur de votre maison, en fonction d’un certain nombre de facteurs tels que l’âge du bien, le fait que les propriétaires précédents aient pris soin ou non de la propriété, et les conditions météorologiques.

Vous n’utiliserez probablement pas cette réserve tous les ans. Certaines années, il suffira de remplacer les filtres de votre fourneau, par exemple, ou de remplacer les coupe-froid autour des portes ou des fenêtres. D’autres années nécessiteront un entretien beaucoup plus important, comme la réparation des fondations ou le remplacement de votre toit.

N’oubliez pas : le paiement des mensualités n’est pas votre but ultime. Penser à toutes ces choses lorsque vous achetez votre maison aujourd’hui sera bénéfique pour vos finances à l’avenir.

Conclusion

Un courtier en prêt immobilier vous aidera à prendre en compte certains de ces coûts supplémentaires, surtout si c’est la première fois que vous achetez une maison et que vous ne savez pas à quoi vous attendre, et à établir un plan à long terme.

Partager.
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!