Comment monter un projet immobilier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le marché immobilier est un secteur toujours en demande. En effet, se loger est un besoin essentiel de l’humain, et l’investissement immobilier peut être très rentable si vous misez sur le bon. Les investisseurs immobiliers peuvent bénéficier de nombreux avantages fiscaux et de déductions qui peuvent leur permettre d’économiser de l’argent au moment de la déclaration d’impôts. Voici donc des recommandations qui pourraient vous aider à faire le meilleur choix, et bénéficier de tous les avantages liés à l’investissement.

Déterminer le budget prévisionnel

Il est important de faire une étude rapide du marché. Renseignez-vous sur les prix de l’immobilier dans le secteur où vous souhaitez faire votre acquisition. Le budget prévisionnel doit prendre en compte votre apport personnel ainsi que votre capacité d’emprunt si vous souhaitez en faire un. Le cas échéant, vous devez évaluer votre capacité d’emprunt. Votre apport personnel constitue un poids important dans la négociation de votre prêt auprès de la banque. Votre apport peut être constitué de vos économies, de prêts familiaux, de donations en argent, etc.

A lire en complément : 3 rénovations d'appartement pour un coup de neuf

Recensez l’ensemble de vos revenus (salaires, revenus locatifs, allocations, pensions, etc.) et de vos charges (impôts, assurances, crédits, charges fixes et variables). Idéalement, le montant de votre mensualité de crédit immobilier ne doit pas excéder 33 % de vos revenus. Une fois le budget prévisionnel déterminé, vous pourrez comparer avec votre promoteur La Rochelle vos attentes et vos possibilités, puis faire plusieurs visites de différents biens. Pensez à inclure dans votre budget tous les frais inhérents à votre futur logement (déménagement, travaux, taxe foncière, charges de copropriété) ainsi que les frais notariés et les frais bancaires.

Signer un compromis de vente

Le compromis de vente est un contrat dans lequel l’acheteur et le vendeur s’engagent définitivement à acheter – pour l’un – et à vendre – pour l’autre – un bien immobilier à un prix fixé par les deux parties. Il peut être signé sous seing privé (sur une feuille de papier ou à l’aide de contrats types) entre l’acheteur et le vendeur seulement ; ou en présence d’un agent immobilier. Il peut aussi être signé chez le notaire du vendeur. Celui de l’acheteur peut également être présent (les deux notaires se partagent leurs honoraires).

Lire également : Comment installer des panneaux solaires ?

Le compromis de vente vous engage réciproquement avec le vendeur et prévoit généralement le versement d’un acompte (10 % maximum du prix de vente). Vous pouvez y inclure une clause suspensive de prêt qui fixe le délai d’obtention d’un crédit immobilier (en général 60 jours) et permet d’annuler la vente en cas de refus de financement. La loi prévoit un délai de rétractation de 10 jours.

Rechercher le financement

Pour réaliser votre projet immobilier avec les Promoteurs de l’Ouest, il faut du financement. Si vous ne pouvez acheter le bien immobilier de vos rêves sans crédit, vérifiez avec votre banque, les différents prêts auxquels vous pourriez prétendre. Votre projet immobilier peut être financé à 100 % par le prêt d’accession sociale qui concerne aussi bien l’acquisition d’un bien neuf ou ancien avec les éventuels travaux de rénovation, comme l’acquisition d’un terrain et la construction d’une maison ainsi que les frais de négociation.

40 % du coût total de votre projet immobilier peuvent être financés par le prêt à taux zéro (coût d’achat et honoraires de négociation ainsi que les éventuels travaux). Toutefois, vous ne devez pas dépasser certains plafonds en fonction par exemple de la composition du foyer. Il existe également le prêt 1 % logement ou le prêt Action Logement, qui s’adresse aux salariés d’entreprise privée et non agricole.

Les fonctionnaires ne pouvant prétendre au prêt action logement peuvent bénéficier du prêt aux fonctionnaires en fonction de leur catégorie professionnelle. N’hésitez pas à faire le tour des banques afin de réaliser toutes les comparaisons nécessaires. Vous pouvez aussi confier toutes les démarches à un courtier en crédit immobilier qui se chargera à votre place de trouver le meilleur taux et le meilleur prêt immobilier.

Le prêt familial peut vous être aussi utile. Il permet de contourner les banques et les formalités. N’hésitez pas à solliciter la solidarité familiale. Le taux d’intérêt et la durée du remboursement sont fixés librement.

Une fois le financement obtenu, vous pouvez réaliser votre rêve immobilier. Vous pourrez vous tourner vers un constructeur qui vous délivre votre bien clé en main, ou un maître d’œuvre.

Partager.