3 Conseils pour optimiser le salaire en entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En entreprise, le but majeur du dirigeant est d’accroitre ses revenus et d’être épanoui. Pour cela, il est important de mettre en place une stratégie afin de bien optimiser ses revenus. Ce n’est pas exclusivement une question fiscale. Il s’agit également de procéder à l’optimisation des schémas de rémunération et de protections sociales. Alors, sans discourir, voici quelques conseils si vous souhaitez réellement optimiser le salaire en tant que dirigeant.

Débuter en microentreprise

Nombreux sont les statuts juridiques qui vous donnent la possibilité de vous faire imposer non sur le salaire à verser, mais sur le chiffre d’affaires. La microentreprise vous offre la possibilité de faire usage de ce type de statut. En effet, dans une société pareille, votre chiffre d’affaires se reporte sans hésitation sur la déclaration de revenus.

A lire en complément : Quels sont les conseils pour le nettoyage de base de la maison ?

De même, il faut préciser que l’imposition est très avantageuse, car elle n’est pas la même que sur une fiche de salaire. Ainsi, avec ce statut juridique, vous pouvez profiter d’une exonération d’impôts lorsque votre chiffre d’affaires est faible ou nul. C’est donc une solution d’optimisation salaire dirigeant.

En réalité, le fait de commencer en microentreprise vous permet de pallier plusieurs charges. Toutefois, il est nécessaire de se conformer à certains critères essentiels pour avoir ce statut. En outre, notez que vous devez prendre en charge l’achat de matériel et les locaux professionnels ainsi que les frais de transport.

A lire également : Comment créer une ambiance printanière dans votre maison tout au long de l'année ?

Jouer sur les dividendes

De nombreux dirigeants qui se demandent s’il est réellement possible d’optimiser leur rémunération grâce aux dividendes. En réalité, c’est une méthode risquée certes, mais elle est capable de faire grimper considérablement le revenu dirigeant. En tant que dirigeant, vous pouvez par exemple opter pour une accumulation de dividendes afin de vous les verser à la fin de l’année.

Si vous êtes un gérant minoritaire de SARL ou un dirigeant de SAS, vous pouvez choisir cette option pour soutenir vos comptes. En effet, ici, les parts perçues sont exclusivement soumises à un prélèvement de 15,5 % pour la taxe de CSG-CRDS. Toutefois, le fait de jouer sur les dividendes n’avantage pas trop les gérants majoritaires de SARL.

Réduire ses cotisations grâce aux aides de l’État

Le fait de réduire vos impôts peut être une meilleure solution si vous souhaitez augmenter votre salaire. En effet, vous avez la possibilité de solliciter quelques organismes nationaux. Au début de votre entreprise, l’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise) peut vous accorder une exonération partielle de vos cotisations sociales.

C’est une aide du gouvernement qui peut durer pendant un an, voire deux ans, lorsque vous êtes un autoentrepreneur. Toutefois, vous devez faire attention puisque le montant de cette aide oscille en fonction de votre rémunération. De même, il faut préciser qu’il existe de nouvelles conditions pour profiter de cette aide de l’État.

Le dispositif zéro cotisation URSSAF est également une aide qui permet de diminuer les impôts à payer par l’entreprise. Il se calcule et s’impute directement sur la déclaration de cotisations sociales. Par ailleurs, avec le CICE, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt sur les charges de l’Impôt sur le Revenu (IR) ou de l’Impôt sur les Sociétés (IS). Sa valeur équivaut aux 6 % des salaires versés à vos employés et est 2,5 fois en dessous du montant du SMIC.

Partager.