Diagnostic immobilier : à quoi sert la thermographie ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez un bien immobilier à vendre ou à mettre en location ? Avant tout achat ou location de bien immobilier, la loi oblige le propriétaire à fournir certaines informations assez pertinentes à son client, à propos dudit bien. Au nombre de ces informations, il y a entre autres les résultats de différents diagnostiques, aux moyens desquels le client dispose de toutes les informations techniques nécessaires qui lui permettront de conclure ou non, son achat. La thermographie est l’un des plus importants des diagnostics immobiliers qui soient. À quoi est-ce qu’elle sert en réalité ? On en parle dans cet article !

La thermographie, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous consultez le dictionnaire à la recherche de ce que c’est que la thermographie, vous lirez que c’est l’ensemble des procédés qui permettent de réaliser l’enregistrement graphique des températures de divers points d’un corps. Ainsi, la thermographie est un outil important de diagnostic, qui décèle toutes les irrégularités thermiques invisibles à l’œil nu, d’une maison.

Lire également : Vendre son appartement en Île-de-France : comment faire ?

En d’autres termes, avec une image prise au plus près, la thermographie à Rennes, ou n’importe où, permet de déceler les variations thermiques locales. Ceci a pour objectif d’observer les défauts d’isolations qui ont été soupçonnés ou ignorés. De ce fait, lorsqu’une thermographie est réalisée dans un bâtiment ancien, elle met en évidence les défauts majeurs qu’il faut traiter en priorité. Mais dans un bâtiment neuf, la thermographie devient un puissant outil qui permet de mesurer la qualité d’une réalisation.

Quelle est l’utilité de la thermographie ?

L’utilité première de la thermographie c’est qu’elle permet à l’aide d’une caméra infrarouge de voir ce que l’on ne peut voir à l’œil nu.

A lire également : Comment créer une ambiance printanière dans votre maison tout au long de l'année ?

Elle est donc une alliée de taille lorsqu’on veut localiser les nombreux défauts d’un bâtiment, ce qui n’est pas toujours prévu par les calculs de déperdition ou que les compteurs ne prévoient que de façon globale.

Ici, la caméra infrarouge voit tout. Ensuite, il reviendra au diagnostiqueur de définir l’importance ou non, de tel ou tel défaut. Ce dernier devra disposer à cet effet, assez de connaissances et de compétences sur le plan thermique, en construction et en matériaux du bâtiment.

Pourquoi réaliser la thermographie d’un bâtiment ?

Les bâtiments qui ont été construits avant les années 1975 et donc sans réglementation thermique, sont de façon générale énergivore. Mais, ce n’est pas que cela ! Aujourd’hui, on s’aperçoit qu’à l’issue d’une mauvaise manipulation, ou à la suite de l’usage de matériaux de mauvaise qualité, il y a des pertes anormales, même dans les logements récents. La bonne nouvelle, c’est que grâce à la caméra thermique, on peut observer les défauts qu’entrainent les déperditions importantes et les réparés au besoin. Sans donc cette prestation, aucun problème thermique ne peut être décelé de façon précise, ou réparé.

En outre, ne vous y trompez pas ! Quels que soient les procédés qui existent déjà, la thermographie a son mot à dire. En effet, la DPE calcule tout simplement la consommation conventionnelle. Les compteurs quant à eux, mesurent de façon globale la consommation effective. Quant à la thermographie, elle détecte les irrégularités qui sont l’une des causes majeures de la consommation, de l’inconfort, puis de la dégradation du bâtiment.

Partager.
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!